BLOG

Retrouve ici des inspirations.

Inspirations à VIVRE,
à TRANSCENDER,
à EXPANSER ta PUISSANCE CRÉATRICE,
à être PLEINEMENT VIVANTE !!!

PARLE-MOI de TOI

Le chaos créatif

Nov 29, 2021

L'ordre des choses, l'ordre établi, ce qui est normal, convenu, attendu est projeté sur un avenir destiné, alors tout écart devient un drame, une monstruosité, une anomalie.

Je n'ai que peu tenu compte de l'ordre des choses, y préférant le chaos créatif, l'impulsion, l'intuition. 

Cela m'a souvent mis à contre-courant ou hors norme. 

Et je me suis longtemps donné tort pour ça. 

Malgré tout rien ne pouvait me faire rentrer dans les cases.

J'ai toujours préféré l'inconfort du chaos et la liberté, la joie, la conscience, la créativité, la paix qu'il  me procure.

C'est sans doute pour cela que le chaos est venu me bousculer un grand coup il y a 15 mois, avec la mort de mon fils aîné.

Voici ce que j'écrivais un mois après la "transition" de mon fils :

L'ordre des choses... je m'en contrefiche ! L'ordre en...

Voir plus...

J'ai osé

Nov 08, 2021
 

J'ai osé

Au moment de ma vie où j'aurais pu sombrer m'enfermer, me recroqueviller, refuser à jamais de laisser la joie irriguer mes veines et n'y laisser couler que le sang de la douleur, j'ai osé.

J'ai osé questionner.

Pas de pourquoi, pas de questions accusatrices, pas d'interpellations de l'injustice, pas d'interrogations de victime.

Non. J'ai questionné les mystères de la vie.

J'ai questionné les possibilités qui s'ouvraient à moi avec la mort de mon fils aîné.

J'ai demandé à la vie, à cette mort, à mon fils, de me montrer le chemin, de m'ouvrir la voie à l'au-delà des apparences dramatiques de l'événement.

J'ai interrogé l'univers sur les trésors cachés dans ce paquet-cadeau à l'emballage repoussant.

J'ai osé questionner les possibilités d'un futur plein de vie, de joie, de paix, de gratitude,...

Voir plus...

Je ne suis pas condamnée

Jun 28, 2021

Il avoue ne pas avoir eu le courage  de nous souhaiter une bonne année… serions-nous condamnés ?

Serions-nous donc condamnés à ce que l'on ne nous souhaite plus de bonne année ?

Serions-nous condamnés à ne plus vivre de bonne année ?

Serions-nous condamnés à ne plus vivre, rire, aimer, chanter, savourer, nous réjouir ?

Serions-nous condamnés à raser les murs, la tête basse, alourdis par la tristesse ?

Serions-nous condamnés à errer comme des ombres, meurtris par la douleur ?

Serions-nous condamnés à rester isolés, anéantis par ton absence ?

Serions-nous condamnés à être rejetés, frappés par le malheur ?

Serions-nous condamnés à pleurer des larmes intarissables de désespoir ?

Serions-nous condamnés à survivre dans les affres de l'affliction ?

Quelles sont ces peurs,...

Voir plus...

Rélexion sur le deuil

Jun 28, 2021

Réflexion

Je remarque dernièrement que beaucoup de personnes très attentionnées, sous prétexte que mon fils aîné est mort et que je suis en deuil, n'osent pas me déranger avec leurs "petits problèmes", leurs "angoisses"... ont peur de me parler en pensant à "ce que je vis".

Intéressant.

Comme si il y avait une mesure, une jauge qui déterminait l'importance de ce que nous vivons....
Comme si ces personnes projetaient que ce que je vis est plus "grave" que ce qu'elles vivent.
Comme si ce que chacun.e vit est comparable à ce que d'autres vivent.
Comme si, parce que mon fils est mort je ne vivais plus.
Comme si avec cette mort j'avais perdu mes capacités à faciliter et coacher.
Comme si j'étais devenue handicapée (savez-vous qu'un handicap est en fait une capacité ? ).
Comme si je n'étais plus que la somme de toutes les projections que chacun.e a de la mort d'un...

Voir plus...

La mort n'est pas une salope

Jun 28, 2021

Après avoir publié mon premier livre, jaillit tel un cri du fond de mes entrailles suite à la mort de mon fils aîné, j’ai eu l’idée de participer à un atelier d’écriture. Aller apprendre a posteriori comment écrire.
Les premiers exercices sont stimulants. Puis nous passons à l’acte : produire un texte. Auparavant, nous devons choisir notre personnage principal… la mort se présente à moi sans effort.
La mort est là, elle rôde invisible et omniprésente, même si beaucoup préfèrent la reléguer dans ses propres couloirs. Elle ne sort que déguisée et super maquillée. J’oserais même dire avec une pointe d’ironie, embaumée. Elle est enveloppée sous des couleurs discrètes. Du noir, devenu non plus synonyme de deuil mais de chic, elle est passée au gris foncé ou...

Voir plus...

Aime l'expérience

Sep 07, 2020

Aime l'expérience.

Telle qu'elle est.

Sans la définir, la qualifier ni la juger.

Aime l'expérience et vis la intensément.

Sans y résister.

Sans l'éviter.

Sans la nier.

Simplement l'aimer et la vivre.

J'aime l'expérience et je la vis avec gratitude.

L'expérience que je vis en ce moment est la mort de mon fils aîné.

J'aime l'expérience et je demande à chaque instant de percevoir les trésors cachés qu'elle recèle.

J'aime l'expérience et je choisis qu'elle soit une source.

J'aime l'expérience et j'avance au-delà.

Aime l'expérience.

Aime toute expérience.

Aime ta vie.

VIS !

Voir plus...

RECEVOIR

Mar 08, 2020

3.33 19h19 21.21 10h10 etc...
Depuis 2 mois presque tous les jours je vois des heures doubles, ou "miroirs". Il est vrai que l'on est en 2020 !!!

Je ne vais pas chercher de signification à ceci, ni interpréter ou analyser.

Je reçois tout simplement.
Je reçois avec plaisir et gratitude ces clins d'oeil de l'univers.
Je reçois ces messages comme des pépites de conscience, de joie, d'aisance, d'alignement.

Et je pose la question : Comment ça devient encore mieux que ça ?

Et je fais cela avec plein d'autres choses dans ma vie.
Je reçois.
Avec gratitude.
Sans jugement, interprétation, signification.
Je reçois et puis je demande : Comment ça devient encore mieux que ça ?

C'est comme ça que j'ai "reçu" le cancer il y a 4 ans. Je l'ai accueilli dans ma vie en me demandant : Quel est le trésor caché ici ?

Je précise : recevoir n'est pas prendre ni garder.

Et...

Voir plus...

OSER

Mar 05, 2020

Que n'oses-tu pas encore aujourd'hui ?

Qu'as-tu déjà osé, que tu n'as pas reconnu ?

Regarde bien dans ta vie tout ce que tu as déjà osé faire, être, choisir.
Où tu t'es dépassé.e, où tu es sorti.e de ta zone de confort, où tu as fait un pas au-delà.

Combien d'autres pas es-tu prêt.e à choisir ?

Parfois j'ai osé sans réfléchir du tout. Parce que je savais. Comme de déchirer ma copie d'examen devant le parti pris total du formateur. Je savais.
En une fraction de seconde j'ai osé. Je savais que je ne pouvais pas accepter ni cautionner cela.

J'ai osé dire non.

D'autres fois cela a été plus long d'oser. Genre presque une journée pour créer l'occasion d'aborder quelqu'un à qui je voulais absolument parler lors d'un séminaire.
Je savais et en même temps mon mental me freinait. Dialogue infernal dans...

Voir plus...
Close

50% Complete

Reçois les news des possibles!

Des inspirations régulières, des invitations à être plus de toi au travers de ce que je rencontre, de ce que j'ai vécu, de ce que je crée, avec humour et conscience !